• Chapitre 70

    ***Aurore***

    Cela fait déjà 32 jours que ma mère et Isabeau m'ont annoncé que je portais un autre enfant, j'étais heureuse de pouvoir donner un autre fils à Athalaric, mais une part de moi est effrayée, je n'ai pas encore eu le courage de lui annoncer, j'ai peur qu'il doute à nouveau de moi.

    La première fois que c'est arrivé, j'ai failli le perdre, et je ne veux pas revivre cela, mais je vais devoir lui dire, mon ventre commence à s'arrondir et je ne peux pas trouver éternellement des excuses pour l'empêcher de me toucher, et un jour même les excuses ne suffiront plus à cacher mon ventre.

    Chapitre 70

    Ce matin, le coq se met à chanter, j'ouvre doucement les yeux, je peux sentir le froid dans la pièce, le feu à dû s'éteindre, je me lève pour le rallumer, puis je retourne rapidement au lit me réchauffer.

    J'ai envie de me blottir dans les bras d'Athalaric, cela fait bien trop longtemps maintenant, cela commence à me manquer.

    À peine installer sous la couverture, je sens la main d'Athalaric caresser mon bras.

    Athalaric - Tu es gelée, laisse-moi te tenir chaud. "Dit-il en venant doucement contre moi"

    Aurore - Athalaric, on... on doit parler. "Dis-je hésitante"

    Athalaric - Je t'écoute, tu vas enfin me dire ce qu'il se passe.

    Aurore - Je crois que c'est mieux si je te montre. "Dis-je en prenant sa main pour la déposer sur mon ventre"

    J'ai déplacé doucement sa main le long de mon ventre, pour qu'il puisse sentir que mon ventre s’est arrondi.

    Athalaric - Qu'est-ce que...., comment... tu portes un enfant ? "Dit-il surpris"

    Aurore - Oui, ton enfant, Athalaric.

    Athalaric - Comment ? Tu avais dit qu'une fois ton don récupéré, cela ne serait plus possible.

    Je lui ai alors dit que j'avais vu ma mère et Isabeau, et je lui ai expliqué en détail ce qu'elles m'ont dit à propos du sortilège.
    Je lui ai également parlé de notre fille, je l'ai décrite avec un maximum de détails pour qu'il sache à quoi elle ressemble.

    Athalaric - C... C'est vraiment mon enfant ?

    Aurore - Ne doute pas encore de moi, Athalaric, s'il te plaît fait moi confiance.

    Athalaric - Je... Je te fais confiance, Aurore. "Dit-il en m'embrassant avec passion"

    Chapitre 70

    Aurore - Je t'aime tellement.

    Athalaric - Je t'aime aussi ma douce.

    Quelques instants plus tard, il me retira mon haut, puis attrapa ma bouche à nouveau avec la sienne, il est ensuite descendu doucement jusqu'à ma poitrine, puis petit à petit vers mon ventre, sur lequel il s'est attardé, puis enfin faire glisser ma culotte.

    Il avait follement envie de moi et moi de lui, nous avons alors fait l'amour avec passion, avant le réveil de nos fils.

    Chapitre 70

    Nous sommes restés un petit moment allonger l'un de l'autre, sa main caressant mon ventre, alors que nous reprenons notre souffle.

    Nous avons ensuite fini par nous lever, les garçons dormaient encore.

    Athalaric était resté là, à me regarder préparer la pitance, l'hiver étant là, il n'avait plus besoin de s'occuper des plantations.

    Chapitre 70

    Quelques instants plus tard, nous fûmes rejoints pour nos garçons et nous avons pris notre repas avec notre petite tribu.

    Chapitre 70

    La suite de la journée, c'est déroulée assez simplement, nous sommes tous restés à la maison au chaud, le temps ne permettait pas de sortir, une tempête de neige s’était déclarée.

    Chapitre 70 Athalaric s'assurait que les deux feux soient toujours bien rouges, pour éviter que la température ne descente trop dans la maison.

    Pour les garçons, ne pas pouvoir sortir profiter de la neige est un vrai supplice, nous leur avons alors donné des boules d'argile pour eux s'occuper.

    Chapitre 70

    Heureusement pour nous, la nuit est arrivée à grands pas, nous avons alors profité d'un moment tranquille, une fois nos fils endormis.

    Chapitre 70

                                 

    Le chapitre 10 (partie 1) de ma nouvelle histoire est en ligne.

    "La prophétie de la lune rouge"

                                     

    Pour ceux qui ne l'aurai pas encore lu le chapitre 51 de "la deuxième vie de Lucie" est en ligne :)

                                     

    J'espère que ce chapitre vous a plu. 
    N'hésitez pas à laisser un petit commentaire sur le blog, cela me fait toujours de vous lire et n'hésitez pas à vous abonnez à la page facebook pour ceux qui ne sont pas déjà abonnés pour être informé des nouveaux chapitres de mes différentes histoires. Merci.
     

    « Chapitre 69Chapitre 71 »

  • Commentaires

    1
    khany
    Samedi 22 Septembre 2018 à 09:42

    Qu'est-ce que cette grossesse inattendue va amener ? Je me le demande bien.

    2
    Samedi 22 Septembre 2018 à 10:43

    J'espère que l'arrivée du nouveau bébé se passera bien. Hâte aussi de voir leurs premiers enfants ados.

    3
    Hikari
    Samedi 22 Septembre 2018 à 12:13

    Un chapitre tout mignon ! J'adoooore **

    4
    Dimanche 23 Septembre 2018 à 14:49

    Bon cette fois Altharic a fait confiance a Aurore c'est bien ! 

    Je compatis enfermer les enfants dans une maison c'est pas facil a supporter ^^ 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :