• Chapitre 15

    Trois jours plus tard...

    L'aube n'est pas encore levée, je n'ai pas encore entendu le coq chanté, la chaleur est insoutenable, même dormir en caleçon ne m'aide pas à avoir moins chaud.

    Ne tenant plus je décide de me lever et d'aller prendre un peu l'air dehors, c'est encore la nuit, je me demande si j'ai dormi beaucoup, je regarde la lune, j'essais de déterminer dans quelle partie de la nuit nous sommes, je regarde ensuite l'étoile polaire, nous sommes en milieu de nuit, il reste encore un long moment avant le lever du soleil.

    Chapitre 15

    Je reste assis là un moment à observé les étoiles, il n'y a toujours pas d'air, je me lève et décide de rentrer me coucher, j'ouvre la porte et je vois Mahault en train de se rafraîchir, elle ne portait pas de haut, elle se retourne brusquement tout en essayant de cacher sa poitrine, mais trop tard j'ai tout vu.

    Mahault - Qu'est-ce que tu fais là ? "Dit-elle mal à l'aise"

    Athalaric - J'avais trop chaud, je suis donc sorti prendre un peu l'air, désolé de t'avoir surprise, je ne fais que passer. "Dis-je en me dirigeant vers ma chambre"

    Je vois son regard descendre, elle rougit, je peux sentir mon sexe gonfler dans mon caleçon, j'accélère et entre dans ma chambre.

    Chapitre 15

    Il y a bien longtemps que je n'ai plus eu ce genre de réaction dans mon caleçon face à une femme, je ne peux peut-être plus aimer une autre qu'Aliénor, mais le désir est toujours bien présent.

    Je m'allonge sur mon lit, je regarde le plafond et j'essaie de penser à autre chose, j'entends des bruits de pas dans les escaliers, elle est en train de monter, après quelques instants, je finis par me rendormir.

    Chapitre 15

    L'aube finit par se lever, j'entends le coq chanté, la chaleur est toujours aussi étouffante, je n'ai point envie de me lever surtout pour m'occuper du jardin.

    Je traine alors un peu, j'entends quelqu'un descendre, j'entends ensuite un bruit d'eau, une deuxième personne descend les escaliers quelques instants plus tard.

    Soudain, j'entends Isabeau dire à Mahault qu'elle devait s'absenter une partie de la journée, je vais donc me retrouver seul avec Mahault, avec ce qu'il s'est produit cette nuit je ne vais point être à l'aise, l'imaginée pratiquement nue me fait directement de l'effet, je devrais peut-être essayer d'assouvir mon envie au village, malheureusement sans quelques pièces cela risque d'être difficile.

     l

    Je reste encore un moment dans la chambre, puis j'enfile une tenue et je vais dans l'autre pièce, là, je croise Mahault qui prépare la pitance, elle se retourne, me regarde un instant puis rougis à nouveau.

    Mahault - Tu as réussi à te rendormir ? "Me dit-elle en continuant de préparer le repas"

    Athalaric - Oui le sommeil à finit par m'emporter et toi ? "L'intérogais-je"

    Mahault - Difficilement, mais oui. "Dit-elle sans me regarder"
    Installes-toi, c'est prêt.

    Elle avance vers moi et dépose la nourriture sur la table, je la regarde fixement, mais elle essaie d'éviter mon regard.
    Même si nous n'avons absolument rien fait cette situation va tout compliquer.

     l

    Elle s'est assise en face de moi et nous avons mangé en silence, je remarquais parfois son regard sur moi, dès que je la regardais à mon tour, elle détourné le regard.

    À la voir agir de la sorte cela me fait sourire, cela se voit qu'elle n'a connu qu'un seul homme et pendant très peu de temps.

     l

    Une fois terminé, elle débarrasse nos assiettes, je la regarde toujours fixement, je voudrais connaitre à cet instant ses pensées, à chaque fois que je la regarde, je la revois cette nuit, qu'est-ce qu'il me prend, je ne suis pas amoureux, c'est certain, car je n'éprouve pas de réel sentiment comme ceux que j'éprouvais et éprouve toujours pour Aliénor, mais quelque chose m'attire chez elle.

    Elle est plutôt belle et elle a un corps à se damner et être enceinte la rend encore plus belle.

    Je me lève à mon tour et je m'avance vers elle, quand elle me voit arrivé, elle se fige, je la fais reculer contre le comptoir doucement.

    Mahault - Qu'est-ce que tu fais ? "Me dit-elle timidement"

    Athalaric - Je ne sais point, mais toi que veux-tu que je fasse. "Dis-je en la regardant dans les yeux"

    Elle me regarde, mais ne répond point à ma question.

    Je la soulève doucement et la pose sur le comptoir, je ne la lâche point du regard et l'embrasse, au début elle est hésitante, mais très vite elle laisse ma langue jouer avec la sienne.

    Je commence à défaire les nœuds de sa robe, puis j'essaie tant bien que mal de lui retirer, une fois complètement nue, je l'embrasse avec passion puis j'embrasse sa clavicule, elle pousse un petit gémissement, je la soulève et l'emmène sur mon lit, je n'ai pas envie qu'Isabeau arrive et voit cette scène.

    Chapitre 15

    Je l'allonge, l'embrasse, la caresse, elle vient ensuite au-dessus de moi et me chevauche, au début doucement puis de plus en plus vite.

    Malgré la chaleur et le léger manque de sommeil, nous avons fait l'amour à plusieurs reprises, il y avait bien longtemps que je n'avais plus touché une femme de la sorte et je comptais bien en profiter aussi longtemps qu'elle le voulait, elle en avait autant envie que moi alors pourquoi m'en priverais-je.

    Une fois finit nous sommes resté allongés un moment, blottis l'un contre l'autre, elle a fini par s'endormir, je me suis donc habillé et j'ai été dans le jardin m'occuper des plantations.

    J'étais en plein travail depuis un petit moment quand j'entendis des bruits de pas derrière moi, c'était Isabeau qui était de retour.

    Je me raidis d'un seul coup, je n'avais pas entendu de bruit dans la maison, Mahault était sans doute encore endormie sur mon lit, j'étais mal à l'aise à l'idée qu'Isabeau le remarque, même si elle le savait surement déjà à cause de ses visions, se faire prendre était beaucoup plus embarrassant.

    Isabeau - Ne fait point cette tête mon garçon, je sais tout ce qui se passe chez moi, alors ne soit point embarrassé devant moi.

    Je n'ai pas vraiment eu le temps de répondre qu'elle est partie en direction de la maison.

    Chapitre 15

    J'ai terminé une partie de la récolte jusqu'à la tombée de la nuit, j'avais réussi à évité d'entrer, je ne savais point comment agir surtout avec Mahault, je sais qu'elle connait la malédiction, mais je n'ai pas envie qu'elle se fasse trop d'idée, il m'est impossible de donner plus et je n'ai pas envie de la faire souffrir, juste parce que je n'ai pas réussi à la garder sagement dans le pantalon.

    Je pris une grande inspiration, puis je me dirige vers la maison.

    Chapitre 15

    Isabeau - J'ai cru un instant que tu n'allais plus rentrer. "Dit-elle au moment où je passe la porte"

    Athalaric - La récolte prends du temps malheureusement.

    Isabeau - Mahault à préparer de l'eau pour te rafraichir un peu avant de manger.

    Je me dirige alors à l'autre bout de la maison, Mahault était occupée avec la pitance, quand j'arrive à proximité, elle me regarde légèrement et me sourit, je lui sourit à mon tour, puis je commence à prendre de l'eau pour me rafraichir le visage.

    Une fois finis, je m'installes à table avec Isabeau, Mahault nous rejoint quelques instants plus tard avec la pitance.

    Nous avons commencé à manger, il régnait un profond silence, moi et Mahault nous évitions même de nous regarder, quand soudain Isabeau Rompis le silence.

    Isabeau - Vous comptez rester silencieux en ma présence tout les jours ?Je sais se qu'il c'est passé, alors arrêté d'être aussi embarrassé, vous n'êtes plus des enfants.

    Chapitre 15

    Aucun de nous n'a osé répondre.

    Le reste du repas se fit en silence, après avoir terminé, Mahault et Isabeau ont terminé leurs activités et moi, je suis allé me mettre à l'aise dans ma chambre.

    J'ai ensuite fini par m'endormir d'épuisement.

    Chapitre 15

    J'espère que ce chapitre vous a plu. 
    N'hésitez pas à laisser un commentaire pour laisser une trace de votre passage sur le blog et à vous abonnez à la page facebook pour ceux qui ne sont pas déjà abonnés pour être informé des nouveaux chapitres de cette histoire et de la suite de l'histoire de Lucie. Merci.

    ----------------------

    Pour ceux qui ne l'aurai pas encore lu, le premier chapitre de "la deuxième vie de Lucie" est en ligne

    « Chapitre 14Chapitre 16 »

  • Commentaires

    1
    Babacool
    Samedi 2 Juin 2018 à 10:08
    J aime bien votre nouvelle histoire Carly. C est différents de l histoire de Lucie mais aussi prenante j attend la suite chaque jour . Pour l époque cela ne me dérange pas à moi je vais traverser les époques avec althanaric .
    2
    Samedi 2 Juin 2018 à 13:15

    je me doputais bien qu'il se passerait quelque chose avec ces deux la! en même temps vu le temps qu'ils vont avoir a passer ensemble c'est normal 

    belle suite, bisous <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :