• Chapitre 35

     Suite du chapitre précédent.

                         

    Athalaric - Allez ma douce, sèche tes larmes et terminons notre repas.

    Elle a frotté ses yeux et c'est blotti très fort dans mes bras.

    Athalaric - Je te promets de tout faire pour que tu sois heureuse, Aurore.

    Aurore - Je t'aime Athalaric. "Dit-elle en me regardant dans les yeux"

    Athalaric - Je t'aime ma douce.

    Elle a quitté mes bras et nous avons alors continué notre repas.

    Chapitre 35

    Une fois celui-ci terminer, je suis allé m'occuper des animaux.
    Un peu plus tard alors que je terminai de m'occuper des chevaux, Elinor arriva avec l'une de ses filles.

    Elinor - Bonjour père

    Athalaric - Bonjour ma fille, je vois que tu es venue avec Félicie, pourquoi tu n'es pas venue avec les autres, j'aurai voulu leur dire au revoir aussi.

    Elinor - Elles sont encore jeunes pour ce genre d'adieu père.
    Aurore est à l'intérieur ?

    Athalaric - Oui, mais je te préviens, elle est émotive aujourd'hui, sûrement à cause de notre départ.

    Elinor - Ne t’inquiète pas, c'est tout à fait normal. On va rentrer la voir.

    Athalaric - Je vous rejoins après.

    Elles rentrèrent alors toutes deux dans la maison.

    Chapitre 35

    **Aurore**

    Elinor - Bonjour petite soeur, alors il paraît que tu es émotive aujourd'hui ?

    Aurore - Qu'il le crie sur la place du village pendant qu'il y est !

    Elinor - Si il me l'a dit, c'est qu'il s'inquiète.
    Tu ne crois pas ?

    Aurore - De toute façon, je ne sais pas pourquoi je réagis comme ça pour rien.
    Cela fait quelques jours que j'ai envie de pleurer et aujourd'hui j'ai craqué pour pas grand-chose.

    Elinor - C'est tout à fait normal, tu verras, tu comprendras vite. "Dit-elle en m'enlaçant"

    Chapitre 35

    Aurore - Vous n'êtes venue qu'a deux ? "Dis-je en allant m'asseoir"

    Elinor - C'est mieux comme cela, les adieux ce n'est pas facile, surtout pour les plus jeunes.

    Aurore - J'aurais voulu être là pour voir à quoi ressemble le bébé. "Dis-je tristement en regardant son ventre"

    Elinor - Quand tu auras fêté ta 26e année, tes dons te permettront de nous voir.

    Aurore - Mais ce n'est pas pareil. Et pourquoi n'ai-je pas déjà mes dons, vous, vous les avait depuis toute petite.

    Elinor - Tes dons t'on était retiré, pour une raison, tu le sais que maman à fait en sorte que tu puisses contré certains effets de la malédiction pendant un temps.

    Aurore - Oui mais elle ne m'a jamais dit quoi ? Même après les visions qu'elle m'a montrées, elle n'a pas voulu répondre à ma question.

    Elinor - Ne connais-tu pas déjà la réponse au fond de toi. "Me dit-elle en souriant"

    Aurore - Tu sais très bien que la malédiction ne peut pas être contrée si facilement. "Dis-je sûr de moi"

    Elinor - La malédiction ne peut être annulée que par un acte précis d'Aliénor, mais certains effets peuvent être temporairement annulés.

    Aurore - La vision que notre mère m'a montrée va se produire quand ?

    Elinor - Je ne peux t'en dire plus, Aurore laisse le destin faire son oeuvre, connaître l'avenir ne laisse aucune place aux surprises.
    Profite juste de chaque instant qui t'est donné avec lui.

    Chapitre 35

    Après un petit moment, nous avons fini par changer de sujet de conversation.

    Elinor - Hier, Félicie nous a présenté son prétendant.

    Aurore - Un prétendant, déjà ? "Dis-je surprise"

    Félicie - Je suis à peine plus jeune que toi.

    Elinor - Il n'y a pas beaucoup de différence entre vous, mais cela ne signifie pas que tu peux faire comme bon te semble, ton père te l'a dit, tu gardes ta pureté jusqu'aux épousailles.

    Félicie - Toutes les filles n'épousent pas le premier homme qui prend leur vertue. "Dit-elle en riant"

    Elinor - Félicie ! "Dit-elle en haussant le ton"

    Aurore - Elle n'a pas tort et tu le sais, peut-être, qu'elle ne veut pas se marié avec lui si vite.

    Elinor - Elle connaît les visions, elle sait que certaines choses ne sont pas contournables.

    Chapitre 35

    La porte s'ouvrit, Athalaric entra et le silence s'installa d'un seul coup.

    Athalaric - Vous ne parlez plus ? Vous parliez de moi ? "Dit-il en plaisantant"

    Elinor - On t'attendait justement.

    Athalaric - Il y a un problème ? "Dit-il en s'asseyant"

    Elinor - Non, je voulais juste savoir quand tu allais enfin te décidé de demander à Aurore d'être ton épouse ?

    Aurore - Elinor ! "Dis-je surprise"

    Athalaric - Avec tes visions, tu devrais le savoir, non ?

    Elinor - Tu sais que je n'utilise pas mes visions pour des choses aussi simples.

    Mais cela fait un moment que vous formez un couple, tu aurais même dû la demander en épousailles avant de lui prendre sa pureté.

    Athalaric - Je n'ai point envie de parler de ces choses-là avec toi, Elinor. "Dit-il mal à l'aise"

    Elinor - N'attends pas trop longtemps pour le faire, surtout avec se qu'il ce prépare. "Dit-elle en souriant"

    Athalaric - Que veux-tu dire ?

    Elinor - Je vous laisse le découvrir tous les deux.

    On va devoir partir, nous avons beaucoup de routes à faire, surtout avec le poulain et la chèvre.

    Chapitre 35

    Elinor et Félicie se sont levées pour nous dire au revoir, c'est la dernière fois que nous les voyons, j'avais la gorge nouée, je n'avais qu'une envie, c'est de pleurer, mais je me suis retenue.

    Elinor - Prends soin de toi Aurore, enfin de vous. "Dit-elle en gloussant"
    Et surtout, fais attention quand tu es à cheval.
    Tu vas nous manquer. "Dit-elle en me serrant très fort"

    Sa phrase à propos du cheval signifie quelque chose, sûrement une chute qu'elle voulais m'éviter.

    Elle se dirigea ensuite vers Athalaric, pendant que Félicie m'enlaça à son tour.

    Elinor - Père, surtout prends grand soin d'elle. "Dit-elle en enlaçant Athalaric"

    Athalaric - Embrasse les enfants pour moi surtout.

    Elinor - On se reverra un jour, pas avant longtemps, mais un jour.
    Je suis heureuse d'avoir eu la chance de t'avoir pour père. "Dit-elle, les larmes au bord des yeux"

    Athalaric - Je t'aime très fort Elinor, surtout ne l'oublie jamais.

    Une fois les adieux finis, elles ont pris la route pour rentrée chez elles, nous savions que jamais nous ne les reverront, sauf après notre mort.

    Chapitre 35

    Pour ceux qui ne l'aurai pas encore lu le chapitre 19 d'hier de "la deuxième vie de Lucie" est en ligne :)

                                     

    J'espère que ce chapitre vous a plu. 
    N'hésitez pas à laisser un petit commentaire sur le blog, cela me fait toujours de vous lire et n'hésitez pas à vous abonnez à la page facebook pour ceux qui ne sont pas déjà abonnés pour être informé des nouveaux chapitres de mes différentes histoires. Merci.

    « Chapitre 34Chapitre 36 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Juillet 2018 à 08:50

    Je pense qu'il y a un bébé en route.

    2
    Mardi 10 Juillet 2018 à 21:23

    L'hypothèse du bébé se confirme de plus en plus ! fufufu

     

    vivement la suiite !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :