• Chapitre 63

    J'ai essayé plusieurs fois de lui faire comprendre que jamais je ne serai parti définitivement avec les garçons, mais à chaque fois que j'ai essayé de l'approcher j'ai eu droit à une gifle, au bout de la cinquième, j'ai ramasser mon sac qui était à l'entrée et je suis sorti.

    Chapitre 63

    J'ai repris mon cheval dans son enclos et je suis parti comme un lâche, sans me retourner et surtout sans mes enfants.

    J'avais à nouveau tout détruis avec elle, il faut dire, elle a un sacré caractère, encore pire que celui de Mahault, je n'avais pas le courage de redevenir un étranger dans ma propre maison, et surtout je ne voulais pas faire subir cela à mes fils, pour leurs biens, ils devaient rester auprès de leur mère, sans moi.

    Chapitre 63

    ----------------------------------------------

    Cela faisait 18 jours que j'étais parti, je n'étais bien sûr pas bien loin, j'avais repris une chambre au-dessus de la taverne.

    Je passais pratiquement toutes mes journées à boire depuis que je suis ici, je buvais surtout pour oublier que j'avais tout perdu.

    Chapitre 63

    Aujourd'hui ne faisait pas exception, je buvais encore et encore, jusqu'à ne plus savoir tenir debout.

    La nuit était déjà bien entamée quand je suis sorti de la taverne en titubant, j'ai été chercher mon cheval à l'écurie, j’ai essayé de le monter à plusieurs reprises, mais à chaque fois j'avais les fesses à terre, mais à force de persévérance j'ai finalement réussi, j'ai chevauché un long moment, puis c'est le trou noir.

    Chapitre 63

     Chapitre 63

    Chapitre 63

    Je ne serai dire combien de temps je suis rester inconscient, ni ou je me trouvais, tout était trouble, je ne voyais que des ombres, mais une chose est sur c'est que le jour était levé, j'étais en partie conscient, je pouvais sentir le sol dur sous moi, puis j'ai senti quelqu'un me secouer et une voix très lointaine, je ne distinguer pas ce que cette personne me disait, quelques instants plus tard, j'étais à nouveau plongé dans le noir le plus complet.

    Chapitre 63

    J'ai légèrement repris connaissance, ma vue était toujours trouble, j'entendais des bruits de sabot et j'avais l'impression d'être déplacer, ma tête était douloureuse et surtout j'avais l'impression d'être sur un bateau qui tangue, le moindre mouvement me rendait malade, j'ai entendu quelqu'un parler, une voix féminine, mais je ne comprenais rien, je ne comprenais pas se qu'il m'arrivait, pourquoi étais-je dans un si mauvais état, incapable de bouger, de voir et d'entendre, d'un seul coup ma tête est devenue encore plus douloureuse puis ma vue est redevenue noir progressivement et j'ai à nouveau perdu conscience.

    Chapitre 63

                                 

    Le chapitre 5 de ma nouvelle histoire est en ligne.

    "La prophétie de la lune rouge"

                                     

    Pour ceux qui ne l'aurai pas encore lu le chapitre 44 de "la deuxième vie de Lucie" est en ligne :)

                                     

    J'espère que ce chapitre vous a plu. 
    N'hésitez pas à laisser un petit commentaire sur le blog, cela me fait toujours de vous lire et n'hésitez pas à vous abonnez à la page facebook pour ceux qui ne sont pas déjà abonnés pour être informé des nouveaux chapitres de mes différentes histoires. Merci.
     

    « Chapitre 62Chapitre 64 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Septembre 2018 à 07:38

    Ce n'est pas en buvant qu'il va arranger la situation. Qui est cette mystérieuse femme ? Aurore ? Elinor ?

    2
    Hikari
    Jeudi 6 Septembre 2018 à 11:58

    Tss ! Aurore est vraiment une abrutie, elle a le don de m'énerver. Elle se laisse mourir, elle ne s'occupe plus de ses enfants, et elle lui en veux parce qu'il a voulu protéger leur enfants aussi !

     

    TSS, je suis curieuse de savoir où il se dirige et qui est cette fameuse voix.

    3
    Jeudi 6 Septembre 2018 à 20:08

    Ou est ce qu'il se trouve ? 

    Ça ne vas pas s'arranger s'il s'absente pendant super longtemps... j'ai hâte de savoir ce qu'il va lui arriver

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :