• Chapitre 97

    J'ai galopé aussi vite que j'ai pu, mon inquiétude était grande, comment Iseult et Drogon avaient pu abandonner leurs enfants, seul un malheur pourrait les pousser à faire cela, ce n'était point possible autrement.

    Le jour était enfin lever quand je suis arrivé à proximité de leur demeure, en m'approchant je constate que le cheval de Drogon n'était pas présent dans son enclos, aucun bruit n'émaner de la maison.

    Je suis descendu de cheval et je l'ai attaché à la clôture, je ne souhaiter pas prendre le risque qu'il s'enfuit si l'orage éclate.

    Chapitre 97

    J'ai frappé à la porte, mais après quelques instants personne n'ouvrit.
    Je me décide à entrer, tout en criant le nom de mon fils et celui d'Iseult.

    En pénétrant à l'intérieur, je constate qu'il n'y a personne, aucun bruit, le silence m'inquiète grandement.

    Athalaric - Drogon ! Iseult ! "Criais-je de plus belle"

    Chapitre 97

    Toujours aucune réponse, Iseult est peut-être souffrante, la naissance a peut-être était compliquée, Drogon à déposer les enfants chez nous, le temps d'aller au village chercher un remède.

    Je suis alors allé voir à l'étage.

    Athalaric - Iseult, es-tu là ? "Criais-je encore"

    Le silence était pesant, je suis donc rentré dans les deux chambres, mais il n'y avait personne.

    Chapitre 97

    C'est anxieux que je redescends à vive allure, je dois savoir ce qu'il se passe, ils ne peuvent pas avoir disparu sans laisser de traces.

    Mais en sortant, mon regard se pose sur un tas de terre entouré de pierres qui se trouve un peu plus loin.

    Je m'avance et là plus de doute, c'est une tombe, surement pas le travail d'une femme.

    À cet instant, je comprends finalement la situation, Iseult avait surement dû mourir en couche et Drogon dans son chagrin nous a confié ses enfants.

    Mais lui, où a-t-il pu disparaitre !

    Chapitre 97

    J'ai essayé quelques instants de réfléchir où il avait bien pu disparaître, puis il me vient une idée.

    Il avait surement dû vouloir noyer son chagrin dans l'alcool à la taverne du village.

    J'ai alors enfourché mon cheval à toute vitesse et j'ai pris la route vers le village, quand soudain, là, le long de la rivière, le cheval de Drogon.

    Je suis alors descendu de cheval et j'ai regardé tout autour de moi, espérant trouver mon fils.

    Athalaric - Drogon ! "Criais-je"

    Chapitre 97

    J'ai crier à plusieurs reprises mais je n'ai eu aucune réponse.

    Quand soudain malgré les bruits de la pluie sur l'eau, un bruit différent m'interpelle.

    Je me suis alors avancé au bord de l'eau et là au fond, le corps de Drogon.

    Chapitre 97

    Son corps paraissait sans vie et pourtant celui-ci ne flotter pas à la surface.

    C'est pris de panique que j'ai alors plonger pour le remonter, mais cela ne fût pas chose facile, son pied était attacher à une corde avec au bout de celle-ci une pierre.

    Chapitre 97

    Quand j'ai enfin réussi à le remonter à la surface, je n'ai pû que constater la mort de mon fils.

    Je suis rester un moment là, à le tenir dans mes bras en pleurant.

    Après un long moment j'ai placer son corps sur son cheval et je l'ai emmener jusqu'à la tombe d'Iseult.

    Je l'ai alors enterrer dignement au côté de son épouse.

    Chapitre 97

    ---------------------------------------------

    Suite au prochain chapitre.

    ---------------------------------------------

    J'espère que ce chapitre vous a plu, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire sur le blog, cela me permettra de voir quelles sont les personnes qui suivent encore mes histoires.

    Merci de votre visite.

    « Chapitre 96

  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Avril à 00:40

    Que c'est triste ce chapitre ! Je me doutais que Drogon allait se suicider avant l'arrivée de son père.

    2
    khany
    Dimanche 18 Avril à 11:22

    Décidément, cette famille a un côté maudit :(

      • Dimanche 18 Avril à 14:25

        Mahault, la mère d'Aurore à essayer de contourner la malédiction, mais je crois que celle-ci n'aime pas être dupée ouch

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :