• Chapitre 94

    Suite du chapitre précédent.

    ------------------------------

    Après la mort d'Iseult, je suis resté un long moment assis à côté de son corps.
    Comment une telle chose avait pu se produire, cela aurait dû être un jour heureux, ma famille a déjà subi tellement de perte, on pourrait croire que d'avoir essayé de contourner la malédiction, nous sommes tous punis.

    Chapitre 94

    Cela faisait maintenant un moment que le bébé pleurait dans son berceau, je ne me suis pas encore occupé de lui depuis sa venue au monde, ni de ma fille d'ailleurs.

    Je me suis résigné à bouger, je me suis alors levée et je me suis dirigée vers le berceau.

    Chapitre 94

    J'ai regardé un instant cette petite chose se tordre dans tous les sens en hurlant.
    Il devait surement avoir faim, je n'ai pas la possibilité de le nourrir, à part du lait de chèvre, mais est-ce prudent de lui donner cela si jeune.

    Je l'ai pris dans les bras pour le consoler, ses cris se sont accentués ce qui m'a encore plus démuni.
    Sans Iseult, je serai incapable de m'occuper de lui et sa soeur.

    Chapitre 94

    Après avoir remis le bébé dans son berceau et nourris ma fille, j'ai était creuser la tombe de ma bien-aimée, je l'ai ensuite habillée de sa plus belle tenue, puis je l'ai mise en terre.

    L'enterré et lui dire adieu pour toujours a seulement arraché encore plus mon coeur, je maudis alors ce jour.

    Chapitre 94

    Je suis resté un moment près de la tombe d'Iseult, à pleurer et à imaginer plusieurs façons de mettre fin à ma vie pour la rejoindre.
    Quand une petite voix se mit à résonner dans ma tête, me rappelant qu'il y a mes deux enfants seuls à la maison.

    Je me suis alors ressaisi et je suis rentré chez moi, Bathilde était encore en train de jouer avec son canard en bois, toujours là où je l'avais laissée plus tôt.

    Mais à l'étage, la situation était différente, je pouvais entendre les hurlements du bébé.
    Je ne pouvais pas le laisser mourir de faim, jusqu'au petit matin.

    Chapitre 94

    Je suis alors sortir à toute vitesse pour prendre du lait à l'une de mes chèvres, quand cela fut fait, j'ai fait chauffer le lait puis je l'ai ensuite mis dans un récipient d'une forme pouvant ressembler un peu au sein de sa mère.

    Je me suis précipité à l'étage et je l'ai pris dans mes bras.

    Chapitre 94

    Après l'avoir embrassé, j'ai essayé de le nourrir, il lui a fallu un moment avant d'accepter, mais la faim été tellement forte qu'il a fini par boire.
    J'étais soulagé de le voir engloutir le lait, mais lui trouvé une mère serait meilleure pour lui.

    Chapitre 94

    Une fois bien rassasié, je l'ai remis dans son berceau, il était si paisible, Iseult m'avait offert le plus beau des cadeaux, mes enfants.
    Mon devoir de père, est de leurs donnés une meilleure vie, une que je serai incapable de leurs donnés, alors même si je les aime, je dois les abandonnés auprès de personnes capables de les aimés.

    Chapitre 94

    ----------------------

    J'espère que ce chapitre vous à plus.

    N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage sur le blog.

    N'hésitez pas à rejoindre la page Facebook, pour être informé de chaque publication.

    « Chapitre 93Chapitre 95 »

  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Mars 2020 à 11:21

    J'espère qu'ilva se ressaisir et ne pas abandonner ses enfants.

    2
    Sharon.V
    Lundi 9 Mars 2020 à 15:25

    Au lieu d'abandonner ses enfants il faudrait qu'il se trouve une nouvelle femme même si je sais que la mort de sa femme est encore "fraîche".

    Bisous

     

    3
    Jeudi 12 Mars 2020 à 19:02

    Il va les confier à ses parents? Je comprends sa situation mais je pense qu'il devrais reflechir un peut plus, je pense qu'il regrettera, c'est quand mêmes ses enfants! Il peut tout à fait s'en sortir seul ... 

    4
    Khany
    Mercredi 24 Février à 13:54

    Tu vas continuer ? J'aime bien cette histoire ;o)

      • Mercredi 24 Février à 19:42

        Oui comme je l'ai indiquée sur ma page facebook, je reprends toutes mes histoires.

        Ce week-end ou la semaine prochaine, il y aura un ou deux chapitre(s) de cet histoire ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :