• Chapitre 74

    J'étais très inquiet, mais pas uniquement pour mon fils, mais aussi pour Aurore et le bébé.

    La nuit était maintenant bien présente, chercher Théodran dans ces conditions devenait de plus en plus difficile, j'avais bon crier, je n'avais aucune réponse, où peut-il bien être, le trajet qui mène à la plage est très simple et surtout pas très long.

    J'ai enseigné au mieux à chacun de mes fils à s'orienter en forêt, même la nuit et pourtant il a réussi à se perdre.

    Chapitre 74

    Après une longue marche, je suis arrivé le long d'une rivière, j'ai tenté une nouvelle fois de crier après lui, ensuite je devrais me résigner à rentrer à la maison et à reprendre les recherches au lever du jour.

    Athalaric - Théodran ! Théodran ! Criais-je au si fort que possible.

    Quelques instants plus tard, au moment de rebrousser chemin, j'ai entendu une voix lointaine.

    Athalaric - Théodran ! Criais-je à nouveau.

    La voix se fit à nouveau entendre, j'ai essayé de trouver d'où elle provenait pour essayer de la suivre.

    Athalaric - Théodran, fils où es-tu ? Dis-je en essayant de crier encore plus fort.

    La voix - Je suis ici ! Papa, aide-moi !

    Cette fois il n'y avait aucun doute, c'est bien la voix de Théodran.

    Athalaric - Fils, continue de parler pour que je puisse m'orienter. Hurlais-je.

    Théodran - Ici, je suis tombé dans un trou, je n'arrive pas à remonter.

    Après avoir cherché un petit moment, j'ai réussi à repérer l'emplacement du trou dans lequel se trouver mon fils.

    Athalaric - Je suis là, fils, ne t'inquiète pas, je vais te remonter. Dis-je en m'approchant.

    Théodran - Papa, j'ai peur et j'ai froid. Fit-il en pleurs.

    Athalaric - Calme-toi, je vais te ramener à la maison, mais d'abord dis-moi, es-tu blessé ?

    Théodran - N... Non,j'ai juste un peu mal au genou.

    J'ai cherché autour de moi, de quoi aider Théodran à remonter, cela n'a pas était simple, surtout dans le noir, mais finalement j'ai réussi.

    Une fois hors de danger, j'ai serré mon fils très fort dans mes bras.

    Athalaric - Ta mère et moi, on a eu très peur. Dis-je en le gardant dans mes bras.

    Théodran - Je... Je suis désolé. Me dit-il tristement.

    Athalaric - Ne sois pas désolé, mon fils.
    Allez, nous rentrons à la maison, ta mère va être heureuse.

    Chapitre 74

    Nous avons pris la route pour rentrer à la maison et fort heureusement nous n'étions pas si loin que cela.

    Quand nous sommes rentrés, les enfants n'étaient plus là, mais à la place il y avait Aurore.

    À peine avons-nous franchi la porte, qu'elle serra notre fils dans les bras.

    Aurore - J'ai eu si peur de t'avoir perdu, je suis tellement heureuse que tu sois enfin rentré.

    Théodran - Désolé de ne pas avoir su prévenir papa. Dis-il tristement.

    Aurore - Ce n'est pas grave, le principal que tu sois à la maison.
    Tu dois avoir très faim, je vais te servir le repas.

    Chapitre 74

    Après qu'Aurore est servie le repas à notre fils, je me suis avancé d'elle.

    Athalaric - Comment te sens-tu ma douce ? Et le bébé ?

    Aurore - Je vais très bien et le bébé se porte à merveille, regarde pas toi-même. Dit-elle en me montrant le berceau du doigt.

    Je me suis approcher du berceau, le sourire aux lèvres, j'ai alors pris délicatement le bébé dans les bras, c'est un magnifique bébé joufflu aux cheveux blonds, ils étaient tellement clairs que cela donner l'impression qu'il n'en avait pas.

    Athalaric - À part ses cheveux, j'ai l'impression qu'il va énormément te ressembler, quel prénom lui as-tu donné ?

    Aurore - Preya

    Athalaric - Preya ? Mais ce n'est pas un prénom pour un garçon. Demandais-je surpris.

    Aurore - Effectivement, ce prénom est pour une fille. Dit-elle avec le sourire.

    Athalaric - Attends, tu... tu veux dire que c'est une fille ? Mais... comment est-ce possible, Mahault et Isabeau avaient dit que tu ne me donnerais plus que des fils.

    Aurore - Je la portai déjà, alors je crois qu'elles ont fait en sorte que je ne perde plus un autre bébé.

    Athalaric - J'aurais tellement voulu être présent pour sa venue au monde. Dis-je en serrant ma fille précieusement.

    Aurore - Tu es là maintenant, et tu as ramené notre fils à la maison, c'est tout ce qui compte. Me dit-elle tendrement.

    Athalaric - Bienvenue parmi nous Preya.

    Chapitre 74

                                 

    Le chapitre 12 de ma nouvelle histoire est en ligne.

    "La prophétie de la lune rouge"

                                     

    Pour ceux qui ne l'aurai pas encore lu le chapitre 56 de "la deuxième vie de Lucie" est en ligne :)

                                     

    J'espère que ce chapitre vous a plu. 
    N'hésitez pas à laisser un petit commentaire sur le blog, cela me fait toujours plaisir de vous lire. Merci.
     

    « Chapitre 73Chapitre 75 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Octobre 2018 à 19:18

    J'espère qu'ils auront une belle vie avec la petite Preya.

    2
    khany
    Jeudi 4 Octobre 2018 à 20:27

    Très joli prénom et tout va bien pour Théodran aussi ! Ouf !

    3
    Jeudi 4 Octobre 2018 à 22:29

    Tout rentre dans l'ordre, je suis contente de savoir Théodran en sécurité ! J'espère qu'ils vont continuer dans cette voie, ils ont tellement déjà souffert tous les deux

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Hikari
    Vendredi 5 Octobre 2018 à 00:07

    Superbe prénom ! J'ai hâte de voir où tout cela va mener !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :